[TOURISME : LES PARCS NATIONAUX EN CÔTE D’IVOIRE : DES RICHESSES A EXPLOITER] (PARTIE 1)

0 967

La Côte d’Ivoire a mis en place une politique de protection des zones sauvages qui modulent la protection allouée à ces aires. Ainsi, le pays compte huit parcs nationaux reconnus de catégorie II par la Commission mondiale des aires protégées et près de 300 réserves naturelles de plusieurs types dont quinze réserves botaniques ainsi que bon nombre de forêts classées. Six zones protégées sont inscrites à la convention de Ramsar, trois le sont au patrimoine mondial de l’UNESCO (Parc national de Taï, Parc national de la Comoé, Réserve naturelle intégrale du Mont Nimba) et deux sont des réserves de biosphère (Parc national de Taï, Parc national de la Comoé). (source : Wikipédia)

Malheureusement, ces zones ne sont pas toujours bien exploitées comme dans les pays de l’Est et du Centre Africain. Cependant, il y’a une lueur d’espoir car depuis quelques années, le gouvernement ivoirien a mis en place une politique de réaménagement de ces lieux protégés. Découvrons ensemble, les 8 parcs nationaux qui regorgent d’énormes richesses à visiter.  

#1.PARC NATIONAL DE LA COMOE

DATE DE CREATION
  • 09 février 1968
SITUATION
  • Région : Bounkani (Bouna), Tchologo (Ferké) et Hambol (Katiola)
  • Département : Tehini, Doropo, Bouna, Nassian, Dabakala, Kong
CŒUR DE PARC
  • Superficie : 1 149 150 hectares
  • Habitants environnants : 278 981 (en 2010)
ATTRACTIONS
  • Les monts : Mont Boutourou, Mont Gorowi-Kongoli, Mont Wabelé, Monts Yévélé, Mont Téhini ;
  • Le fleuve Comoé et les rivières Iringou et Kongo ;
  • La grotte aux chauves-souris ;
  • Les mares : Gadiépéré, aux Buffles, aux crocodiles, Dalandjougou, Koumandimi ;
  • Les plaines de la Lola, de Gansé, de Kongo, etc.
  • Les bowals.
RELATIONS INTERNATIONALES
  • Inscription du Parc national de la Comoé au Patrimoine Mondial (1983)
  • Reconnaissance de l’UNESCO : Réserve de la Biosphère (1982)
ENJEUX
  • Conserver le milieu naturel et la biodiversité ;
  • Valoriser le potentiel écotouristique.
CE QUE VOUS POUVEZ Y TROUVER

 

#2.PARC NATIONAL DE TAI

DATE DE CREATION
  • 21 mars 1973
SITUATION
  • Régions : Moyen Cavally et Bas Sassandra
  • Départements : Guiglo, Soubré, San Pedro, Tabou
CŒUR DE PARC
  • Superficie : 454 000 hectares
  • Habitants environnants : 57 000
ATTRACTIONS
  • Existence d’un écotel avec des chimpanzés habitués à la présence humaine ;
  • Existence de plans d’eau navigables sur la Hana ;
  • Proximité de grandes agglomérations telles que San Pedro (cité balnéaire), Soubré et Guiglo ;
  • 140 espèces de mammifères dont 12 endémiques, 240 espèces d’oiseaux et de nombreuses espèces d’insectes, de reptiles et d’amphibiens;
  • Présence d’espèces rares : chimpanzés, Hippopotames nains, éléphants et buffles de forêt
  • 1800 espèces végétales dont 138 endémiques ;
  • Site du Patrimoine Mondial et Réserve de Biosphère.
RELATIONS INTERNATIONALES
  • Inscription du parc national de Taï au Patrimoine Mondiale (1982)
  • Reconnaissance de l’UNESCO : Réserve de la Biosphère
ENJEUX
  • Conserver la diversité biologique avec la participation des populations riveraines ;
  • Améliorer la connaissance des écosystèmes du parc, leur fonctionnement et leur équilibre par la recherche

CE QUE VOUS POUVEZ Y TROUVER

 

#3.PARC NATIONAL DE LA MARAHOUÉ

DATE DE CREATION
  • 09 février 1968
SITUATION
  • Région : Marahoué
  • Département : Bouaflé, Zuénoula, Bédiala.
CŒUR DE PARC
  • Superficie : 101 000 hectares
  • Habitants environnants: 120 738 (en 2010)
ATTRACTIONS
  • Cohabitation écosystèmes forestiers et savanicoles ;
  • Accessibilité (axe touristique Abidjan-Yamoussoukro-Man) ;
  • Centre d’accueil à l’entrée principale du parc ;
  • Existence de points hauts d’observation ;
  • Aires de repos ou de pique-nique ;
  • Existence d’une mare aux éléphants ;
  • Site du Programme MIKE.
ENJEUX
  • Conserver le milieu naturel et la biodiversité ;
  • Valoriser les potentialités touristiques.
CE QUE VOUS POUVEZ Y TROUVER

 

#4.PARC NATIONAL DU MONT PÉKO

DATE DE CREATION
  • 09 février 1968
SITUATION
  • Région : Région du Guémon
  • Départements : Bangolo, Duékoué
CŒUR DE PARC
  • Superficie : 34 000 hectares
  • Habitants environnants: 91 703 (en 2010)
ATTRACTIONS
  • Forêt primaire avec dômes granitiques
  • Présence de cascades naturelles
  • Existence d’une faune riche et diversifiée, avec des espèces comme : la chauve-souris (picatharte de Guinée), et plusieurs espèces de céphalophes, de singes et de la Panthère.
ENJEUX
  • Conserver la biodiversité
  • Valoriser le potentiel touristique
  • Contribuer à l’éducation environnementale et culturelle
CE QUE VOUS POUVEZ Y TROUVER

 

LA SUITE ICI…

 

Source : OIPR

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires

Chargement...