Récit mythique des Monts Mafa (dans le sud de la Côte d’Ivoire)

Les Monts Mafa sont deux montagnes fascinantes dites jumelles dont l'origine et le caractère tout particulier ne manquent pas d'attirer la curiosité de plus d'un.

0 2 568

Du 29 Novembre au 04 Décembre 2016, un éductour a été organisé par l’Office National du Tourisme en Côte d’Ivoire en partenariat avec l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves en faveur des agences de voyages locales. Cet eductour avait pour itinéraire Abidjan – Adzopé – Abengourou – Bondoukou – Bouna – Abidjan.

Notre première escale fut Bécédi-Brignan, une localité située au sud de la Cote d’ivoire dans le département d’Adzopé à 75 Km d’Abidjan. Là-bas, nous avons découvert les Monts Mafa. En effet, ce sont deux montagnes fascinantes dites jumelles dont l’origine et le caractère tout particulier ne manquent pas d’attirer la curiosité de plus d’un.

Pour la petite histoire, selon les autochtones, jadis, leurs bisaïeux vivaient sur l’emplacement actuel des Monts, à la lisière d’une grande forêt vers les rives du Mafou

 C’était un peuple qui était réputé pour sa méchanceté. A tel enseigne que leur voisin ne cessait de les maudire. Un jour un génie décida de venir dans le village les éprouver.

Ce jour-là, le village était très animé et  certains villageois s’ étaient réunis sous l’arbre à palabre pour adorer leur fétiches. C’est à ce moment que le génie leur apparut brusquement sous la forme répugnante d’un petit garçon couvert de plaies avec une escorte de mouches. Aussitôt, Il se dirigea vers les hommes et demanda humblement à boire par pitié.

Malheureusement, les villageois refusèrent de lui donner à boire et bien plus, ils commencèrent à l’injurier et à se moquer de lui.

Ce point d’eau sur le Mont, ne tarit jamais quelque soit la saison.

L’enfant ne supportant pas ces gouailleries cherchait vainement à sortir, lorsqu’un homme, qui qui assistait avec acariâtreté cette scène, réussit à l’extraire puis le conduisit à sa demeure. Cet homme d’une gentillesse sans pareil donna à boire à l’enfant, puis nettoya le sang qui coulait de ses blessures. Peu de temps après, le petit garçon demanda à son protecteur de l’accompagner de sorte qu’il puisse regagner la forêt.
A l’orée de la forêt, toutes les plaies de l’enfant disparurent subitement. Tout d’un coup, Ie petit garçon commença à se transformer en un beau jeune homme qui ne cessait de grandir sans arrêt. Epris de peur, son bienfaiteur compris qu’il avait affaire à un génie de la brousse. Et c’est là que le génie prit la parole et dit à son bienfaiteur : « Demain, dès l’aube, je te conseille de prendre toute ta famille et tes biens et pour quitter ce village de mécréants ».

Toute la nuit, il essaya de réunir sa famille et tous ce qu’il possédait. Dès l’aube, il avait entamé sa marche vers la terre promise.

A peine lui et ses siens eurent-ils franchir quelques kilomètres à l’extrémité du village, que l’inévitable commença à se produire. Le ciel s’assombrit brusquement et le tonnerre gronda, ensuite, une pluie de pierres fondues à température infernale s’abattit impitoyablement sur le village. Les rangées de cases qui le composaient furent séparément ensevelies, donnant ainsi naissance aux deux monts (les Mafas) .

Pendant ce temps, l’homme et sa famille se sont installés paisiblement sur de nouvelles terre  qui devint BECEDI-BRIGNAN.

L’un des deux Monts vu à partir de l’autre

Pour manifester sa gratitude envers Dzeu, le Tout-Puissant, Bofé adorait régulièrement les Mafas. Ses descendants continuaient la tradition jusqu’à nos jours. Cette pratique a toujours conservé aux Mafas leur puissance qui se trouve encore dans le pouvoir magique de leur intarissable petit lac.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

laissez un commentaire